Quality Control Blog

Alertes qualité

Plus d’un produit sur deux en provenance de Chine est notifié dangereux (RAPEX 2012)

Selon le dernier rapport RAPEX paru en mai 2012 l’on note que plus d’un produit sur deux notifié comme dangereux dans l’Union Européenne (UE) est d’origine chinoise . Mais pour la première fois depuis 2004 et la mise en place du système d’alerte européen, le nombre total de notifications RAPEX de produits présentant un risque pour la santé et la sécurité des consommateurs a diminué (rapport publié par la Commission).

RAPEX est un système européen d’alerte pour l’échange rapide d’informations entre les états membres européens sur les produits dangereux à l’exception des denrées alimentaires, des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux.

Au total ce sont en 2011, 1803 notifications avec en particulier des vêtements et textiles, des jouets et des véhicules à moteur, qui ont été signalés comme dangereux dans le cadre du système RAPEX, contre 2244 en 2010, soit une baisse de 20%, a précisé la Commission. C’est la première fois que le nombre de notifications diminue depuis la création du système par lequel les pays européens signalent des produits dangereux afin qu’ils soient retirés du marché.
La baisse des notifications pourrait être en partie due à des coupes dans les budgets et des restrictions de ressources dans les administrations nationales, reconnaît la Commission européenne.

Est-ce dû à un relâchement dans les contrôles ou au contraire au fait que le système commence à porter ses fruits en rendant les producteurs plus sensibles à la qualité des produits qu’ils placent sur le marché?

Après la Chine, 19% des notifications ont concerné l’an dernier des produits d’origine européenne, et 15% des produits originaires d’autres pays. Quelque 8% ont porté sur des produits d’origine inconnue (contre 23% en 2004, une diminution constante qui s’explique par les progrès en matière d’identification des produits).

Les vêtements et textiles signalés l’ont été dans la plupart des cas pour des risques de suffocation ou d’irritation. Pour les jouets, il s’agissait principalement d’un risque d’étouffement. Les risques de blessures sont le plus souvent signalés (26% des cas), suivis par les risques chimiques (19%) et de suffocation (15%).

Les pays qui ont activé le plus le système sont : l’Espagne (189 notifications), la Bulgarie (162), la Hongrie (155), l’Allemagne (130) et le Royaume-Uni (105). Ces cinq pays ont transmis 47 % de l’ensemble des notifications RAPEX relatives à des produits exposant les consommateurs à un risque grave.

RAPEX

Lancé en 2004, le système RAPEX est conçu pour assurer une diffusion efficace d’informations à tous les États membres, de manière à permettre une réaction rapide face aux produits de consommation détectés sur le marché qui présentent un risque grave pour la santé et la sécurité des consommateurs. Trente pays participent actuellement à ce système (UE27 + Islande, Liechtenstein et Norvège), qui fait l’objet d’une analyse annuelle.

Les prochaines étapes

« Le fait que l’on trouve moins de produits dangereux sur le marché de l’UE est une bonne nouvelle pour les consommateurs, mais nous avons encore du pain sur la planche. (…) Il reste primordial de mettre en place un système de surveillance homogène en renforçant la coopération au sein de l’Union et en améliorant la coopération avec les partenaires internationaux », a affirmé John Dalli. La Commission entend tout particulièrement améliorer la coopération bilatérale avec la Chine et la coopération trilatérale avec les États-Unis et la Chine, ainsi que la coopération avec les États-Unis, le Canada et l’Australie. Elle s’engage également à finaliser son paquet législatif sur la sécurité des produits et la surveillance du marché, annoncé pour décembre 2012. Celui-ci inclura une nouvelle directive sur la sécurité générale des produits (révision de la directive 2001/95/CE), un nouveau règlement horizontal unique de surveillance du marché et un plan d’action pluriannuel de surveillance du marché.

0

Godefroy Delteil

I am European Customer Service Manager. I am working in the quality control industry for many years and used to live in Asia. I have a strong sense of quality and a keen knowledge of buyers’s key issues. The blog is an opportunity to talk about them. Sharing our knowledge we all win!

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suggestions