Quality Control Blog

Processus d'inspection

Échantillon témoin : rôle lors d’une inspection de produits en chine

Nous avons récemment démontré l’importance d’un cahier des charges détaillé pour une bonne compréhension des exigences de l’acheteur par le fabricant et l’entreprise externe de contrôle qualité (ou le QC de l’acheteur). Cependant l’échantillon témoin joue un rôle important aussi, en particulier lors d’une inspection de produits en Chine.

Échantillon témoin

Un échantillon témoin, aussi appelé « golden sample », est le résultat du processus d’approbation de l’échantillon. Ce processus fonctionne de la manière suivante : le fournisseur envoi l’échantillon de pré-production à l’acheteur. Ce dernier le vérifie et l’approuve ou le rejette. Quand l’échantillon est approuvé, le fournisseur lance la fabrication de la marchandise. Il devient alors un « échantillon témoin ».

« L’échantillon témoin est comme le vert sur un feu tricolore. »

À noter : l’échantillon témoin peut aussi être un échantillon de production cependant, en fonction du type de produit, il est préférable pour l’acheteur de donner son approbation avant que le processus de fabrication commence plutôt qu’après.

Rôle de l’échantillon témoin lors d’une inspection de produits en Chine

L’échantillon témoin est complémentaire aux spécificités indiquées dans le cahier des charges. Il permet de comparer la qualité du produit fabriqué avec celle approuvée : l’échantillon témoin.

  • La couleur du produit est en général différente de celle demandée sous forme de code PMS. Cela est due au fait que chaque matière réagit différemment au contact de la couleur. Avec un échantillon témoin, l’inspecteur peut facilement confirmer si les produits finis sont conformes.
  • La forme du produit est plus facile à vérifier par comparaison physique qu’en utilisant une photo ou un dessin.
  • Les défauts trouvés à travers le AQL (ex. : marques de la moulure…) peuvent devenir acceptables par comparaison. L’échantillon témoin aide le QC à comprendre la tolérance aux défauts de l’acheteur. De fait, il est celui qui connait le mieux la qualité attendue du produit. L’échantillon témoin est le meilleur moyen d’expliquer ses attentes à l’inspecteur.

Sans échantillon témoin, l’inspecteur base son jugement sur une procédure standard. Cela veut dire que tous les défauts sont inacceptables. En conséquent, ils sont listés et classifiés en critique, majeur ou mineur. Dans ces conditions, le résultat général de l’inspection produit sera probablement « pending » ou même « reject ».

Avec un échantillon témoin, le QC base son jugement sur la procédure standard et l’échantillon approuvé par l’acheteur. Les défauts seront toujours mentionnés dans le rapport toutefois la différence viendra dans le résultat de l’inspection qui pourrait devenir « pass ».

Remarque importante : si un détail est rejeté sur l’échantillon témoin, l’acheteur doit clairement l’indiquer à l’inspecteur au moment de sa demande d’inspection de produits en Chine.

Et vous : quel autre rôle pensez-vous que l’échantillon témoin joue lors d’une inspection de produits en Chine ?

Photos prises par notre collègue, Vidic, lors d’une inspection de produits en Chine

0

AQF Operations team

Our team consists of supervisors specialized in various types of products. We handle client requests, analyse their instructions & specifications to provide qualitative inspection protocols to the inspectors for high quality reports. With the Quality Control Blog we want to tell stories taken from our daily activity to help the importers in sourcing better and safer. Get to know us!

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suggestions