Quality Control Blog

Gestion de la qualité

Choisir le bon niveau d’inspection de la table AQL

AQF_Choosing the right AQL table inspection level

Les importateurs de produits de consommation effectuent leurs inspections sur un échantillon dont la taille est déterminée par la table AQL; celle utilisée par les professionnels du contrôle qualité (inspecteurs internes ou sociétés d’inspections). Celle-ci propose trois tailles d’échantillons appelées : « inspection level » ou « niveau d’inspection ». Cependant, la plupart des acheteurs ont des difficultés à choisir le bon niveau d’inspection de la table AQL. Quelles sont les différences ?

Niveaux d’inspection de la table AQL

Aujourd’hui nous parlerons uniquement des niveaux généraux d’inspection. Ce sont eux qui définissent le nombre de produits finis que l’inspecteur doit prendre dans le lot fabriqué pour en vérifier la qualité.

  • Niveau d’inspection I : c’est le plus petit échantillon de tous les niveaux généraux d’inspection.
  • Niveau d’inspection II : c’est le plus commun, celui suggéré par les sociétés d’inspection car le rapport entre le niveau de risque et le coût est équilibré.
  • Niveau d’inspection III : il convient aux produits à risque ou dans le cas où les exigences en terme de qualité sont élevées. C’est l’échantillon le plus grand, il offre le résultat le plus représentatif de la qualité de la marchandise toutefois cette option est rarement choisie par les importateurs.

Télécharger ou visualiser la table AQL ISO 2859, ANSI/ASQC Z1.4

Critères pour le choix du bon niveau d’inspection de la table AQL

  • Budget : toutes les inspections représentent un coût, même celles effectuées en interne. La taille de l’échantillon détermine la charge de travail nécessaire pour assurer l’inspection. En fonction du choix du niveau d’inspection de la table AQL, la taille de l’échantillon varie ce qui a des conséquences sur le temps passé à inspecter et de cause à effet, sur le coût (nombre de mandays).
  • Niveau de risque : certains importateurs sont moins exigeants en terme de qualité, seuls quelques défauts comptent. Dans ce cas, le niveau d’inspection de la table AQL I, offrant l’échantillon le plus petit est suffisant. Cette option permet d’éviter les défauts généralisés uniquement.
  • La relation avec le fournisseur : quand l’acheteur travaille régulièrement avec ses fournisseurs, certains défauts apparaissent régulièrement et sont tolérés. Pour des contrôles de routine, il est conseillé de varier la taille de l’échantillon entre le niveau d’inspection de la table AQL I, II et III. Dans le cas contraire, mieux vaut utiliser le niveaux II ou III.
  • Profil du consommateur final : en fonction de la destination et du profil du consommateur à qui le produit est vendu (ou offert), le niveau de qualité attendu diffère, et le contrôle qualité sur le produit est plus ou moins strict. Il suffit de jouer avec la taille de l’échantillon selon les niveaux d’inspections de la table AQL.

Et vous : quel niveau d’inspection de la table AQL utilisez-vous et pourquoi ?

0
Keywords:

AQF Operations team

Our team consists of supervisors specialized in various types of products. We handle client requests, analyse their instructions & specifications to provide qualitative inspection protocols to the inspectors for high quality reports. With the Quality Control Blog we want to tell stories taken from our daily activity to help the importers in sourcing better and safer. Get to know us!

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suggestions